Vous êtes mordus de déco
mais, une fois votre joli magazine fermé,


comment adapter les préceptes de pros chez vous ?

Et si vous vous posiez la question à l'envers en oubliant
l'essentiel : votre lieu de vie et votre individualité.
Place aux personnalités qui nous sont chères et qui ont eu
la gentillesse de partager leur vision de la décoration.

Avec générosité, elles vous livrent leurs choix assumés
et partagent tips et conseils inspirants
.
 
 
Aujourd hui la parole
à
 

Mélanie Trinkwell

 

 

 

 

 Mélanie, peux-tu te présenter ?

Je suis créatrice d’espaces intérieurs depuis plus de 10 ans et à la tête de mon studio de design « Mwell Studio ».

Cela comporte en vérité plusieurs casquettes : décoratrice, architecte d’intérieur (je dessine notamment du mobilier), curatrice pour les professionnels (je source des pépites), conférencière (notamment à travers des workshops que j’anime depuis 6 ans).

J’ai initié mon premier workshop en 2014 pour Merci à Paris, et ensuite quelques éditions récurrentes pour Le Monde Sauvage ; marque pour laquelle j’ai eu un véritable coup de coeur il y a des années, y compris pour son équipe.

J’ai aussi été jury pour le salon Maison & Objet, et j’ai officié en tant qu’animatrice pour l’émission La Maison France 5.

 

En un mot : je pense avoir une vision non conventionnelle de la décoration,

 ma pratique est tournée vers le langage des émotions,

je suis fan de couleurs et d’imprimés que j’aime mixer sans me fixer de limites...

 

 

 

 studio

Ton mantra en déco ?

 

«La seule limite, c'est celle que tu t’imposes » ;

j'accompagne mes clients, particuliers comme professionnels, à, toujours, faire un pas de côté.

 

 

 
 
 

Le bon goût, tu en penses quoi ?

Ma grand-mère avait l’habitude de dire

 « chacun son mauvais goût ».

 Même si je suis soucieuse de l’harmonie d’un projet, j’aime les accidents, les coups de canif dans le décor, qui donnent plus d'authenticité et de vie à un lieu.

 

Si tu étais une pièce de la maison ? 

Je dirai la cuisine… je suis gourmande de nature ! Plus sérieusement je suis lasse de toutes ces cuisines aseptisées que l’on nous impose. 

Je suis nostalgique des cuisines de nos grands-mères 

ou se passait finalement toutes les tragédies et grands bonheurs d’une famille.

J’ai eu la chance de réaliser une cuisine « comme un restaurant » (le brief du client)dans une maison signée d’un élève de Franck Lloyd.

 

 

 

 

 

Les astuces de Mélanie


    La Couleur

           

          Je me suis formée à la couleur à Londres. J’ai donc une vision plutôt punk du sujet…  J’aime prendre des risques, je dirai entre 3 à 5, même si je suis persuadée qu’il n’y a pas de bonne réponse à cette question. Je privilégie les palettes contrastantes, et l’intensité des couleurs ; les couleurs profondes m’attirent.  

          Quoiqu’il en soit, il faut toujours garder ces 4 questions à l’esprit

          • comment les couleurs communiquent-elles les unes avec les autres lorsque vous passez d'une pièce à l'autre’? ,
          • Lorsque toutes les portes entre les pièces sont ouvertes, que voyez-vous ?,
          • Comment un espace inspire-t-il ou informe-t-il la pièce voisine ?
          • ’Lorsque les couleurs coexistent en harmonie, elles peuvent créer un sentiment de magie.

          Découvrir la gamme de couleur 

           

           

          Papier peint all over ou par touche ?


          Inconditionnelle du papier peint. Quand la pièce est épurée par nature, comme une pièce de circulation ou entrée, l’option plafond est hautement recommandable.

          À défaut, je m’en sers comme un outil pour redessiner le volume du pièce.

          On sait que l’oeil à besoin de nourriture au quotidien pour être charmé par un lieu, autant opter pour un mur imposant qui nous permettra de créer un point de fuite supplémentaire dans la pièce.

           Préférez un papier peint au motif intemporel et empreint de curiosités !

          Des exemples.

           

           

          Les Coussins

           

           

          La question des coussins est récurrente lors des workshops !

           

          Avant tout, il faut absolument

          mixer les hauteurs et les formats pour donner de la vie au canapé, il en va de même pour les coussins imprimés.

          Le nombre d’or en déco est un nombre impair .

           

          S'inspirer

           

           

          Et l'entrée

            fonctionnelle ou un décor de théâtre ?

           

          Une envie irrésistible d’entrer justement, et pas d’en sortir...

          Alors prêtez vous à l’exercice avec soin. Si l’aspect fonctionnel est primordial, je pense qu’il faut y répondre avec simplicité.

          Le mieux est l’ennemi du bien sur ce point.
          En revanche, maximisons l’impact esthétique de la pièce.

          J’aurai tendance à l'imaginer dans une couleur sombre puisque de toute manière, en général, cette pièce manque de lumière ; autant accentuer le côté théâtral.

          Et puis, donner le ton du reste de votre intérieur à ce stade avec des accents décoratifs forts.

           

           

          La lumière on fait comment  ?

           

          Je n’aime pas les injonctions, mais honnêtement : évitez les spots.

          Soyons plus créatifs !

           

           

          Avant tout, n’ayons pas peur des ombres, elle créée du mystère à une pièce, lui confère un charme particulier. J’adore poser des lampes au sol, de gros volume, dans la pièce à vivre pour lui conférer un aspect lounge.

          Le luminaire est l’élément qui peut transcender une décoration banale

          Des luminaires differents par ici 

           


           

          Qu’est-ce que tu garderas du confinement ?

           

          Je me nourris de tout ce qui me permet de me déconnecter du quotidien en nourrissant ma pratique et mes envies pour mon métier.

          J’anime des lives sur mon compte instagram.

           

          Pour rester dans mon domaine, il est en train de se dessiner une approche de la consommation sans tendance. puisqu’il est impossible de prédire le comportement des consommateurs de demain.

          La vision personnelle des marques aura plus de valeurs que les modes et les prédictions.

           

          @melanietrinkwell.

          https://mwell-studio.com